AccueilAccueil  SaisonSaison  FAQFAQ  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  RechercherRechercher  Calendrier  Classement  Stats Individuelles  Stats Collectives  Blessures  Transactions  

Partagez
 

 The New York (Knicks) Times

Aller en bas 
AuteurMessage
GJ7



Messages : 680
Date d'inscription : 23/04/2014
Age : 29
Localisation : Perpignan (66)

The New York (Knicks) Times Empty
MessageSujet: The New York (Knicks) Times   The New York (Knicks) Times EmptyDim 27 Avr - 20:26

The New York (Knicks) Times New-york-times-building-hed-2013

The New York (Knicks) Times The_New_York_Times_logo

Février 99: du changement dans l'air aux NYK.

Après la révélation au grand jour d'une vaste affaire de trafic d'influence et d'arrangements douteux entre GM, le board des Knicks, en accord avec le commish, a dû limoger son GM en place.

The New York (Knicks) Times Louis-vuitton-private-jet
L'ancien GM des Knicks s'envole avec le cash GM!

Afin de couper nettement avec ces histoires, le board a décidé de confier les rennes de l'équipe à un GM venu d'Europe qui, ayant fait sa formation de joueur en NCAA, connait tout de même le basket US.

Pour le moment, le bilan de la période de découverte et de prise en main de l'équipe est plutôt mitigé. En effet, l'équipe affiche un médiocre 6/8 depuis le changement.

D'un point de vue sportif, l'objectif reste de jouer les PlayOff.
En parallèle, le GM devra donner une vraie direction à l'équipe, quitte à se séparer de certains cadres. Toutefois, le GM a affirmé lors de sa première conférence de presse  vouloir se baser sur son effectif actuel. Interrogé à ce sujet, il répondu qu' "à NY, personne n'est indésirable et personne n'est indispensable". Les joueurs sont donc prévenus. Le board compte sur eux, mais leur place n'est pas définitive.

Affaire à suivre.


Dernière édition par GJ7 le Lun 1 Déc - 10:48, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GJ7



Messages : 680
Date d'inscription : 23/04/2014
Age : 29
Localisation : Perpignan (66)

The New York (Knicks) Times Empty
MessageSujet: Re: The New York (Knicks) Times   The New York (Knicks) Times EmptyJeu 8 Mai - 13:40

The New York (Knicks) Times P-498049-new-york-knicks-unsigned-greatest-moments-in-history-new-york-times-historic-new-ath-ctbl_009419

The New York (Knicks) Times The_New_York_Times_logo

Avril 1999: "They did it!"

Un bilan positif:

Après un changement à la tête de l'équipe, la qualification des Knicks était loin d'être effective. Toutefois, une alchimie entre le staff et son groupe a commencé a se faire sentir dans les travées du MSG, ce qui est de bonne augure pour la suite des évènements.

Les Knicks terminent à la 5e place de la conférence Est avec un bilan de 46v/36d (56.1%), soit le 10e bilan de la Ligue.

Individuellement, Kevin Garnett signe une super saison: il termine avec une moyenne de: 24.4 PPG (6e marqueur de la ligue) / 11.8 RPG (6e rebondeur de la ligue) / 2.1 BPG / 1.5 SPG / 3.1 APG (35.4 MPG - 77 games).
Avec cela, une sélection au all-star game et une nomination dans la "All-League First Team".

Un titre de MIP serait largement mérité!

The New York (Knicks) Times Kevin-garnett-nike-air-flight-max-1
KG, prétendant incontesté au titre de MIP

Cette saison, KG a pu compter sur ses fidèles lieutenant: Grant Hill: 18.3 PPG / 7.4 RPG / 4.3 APG / 1.6 SPG (40.2 MPG - 82 games) & Pat Ewing: 18.8 PPG / 9.2 RPG / 1.4 BPG / 1.6 APG / 1.0 SPG (30.6 MPG - 72 games) qui affichent des lignes de stats très satisfaisantes.

The New York (Knicks) Times 1214969557
Grant Hill a aussi participé au match des étoiles

The New York (Knicks) Times Years-after-starring-for-the-Nets-Kenny-Anderson-coached-a-Jewish-hoops-team-Getty
Le meneur Kenny Anderson (All-Defensive Second Team), auteur d'une saison intéressante: 9.2 PPG / 7.2 APG / 3.2 SPG / 3.5 RPG (39.6 MPG - 82 games)

Petit bémol, la dépendance de l'équipe à la présence du Beast, qui manque cruellement lorsqu'il est mis au repos. Toutefois, le 4/5 Théo Ratliff fait largement le travail en backup de KG et Ewing, ce qui pallie en partie aux absences du poste 5 all-star et futur All-Famer.

The New York (Knicks) Times Ewing_350_1990
Attention à la "Ewing-dépendance"

Des Play-Off compliqués en vu:

En terminant 5e de sa conférence, les Knicks vont affronter les Bucks de Milwaukee (60v/22d - 73.2%), 4e de la conférence et de la Ligue.
Les Knicks auront fort à faire façe à cette équipe taillée pour le PO, menée par sa légende Hakeem 'The Dream' Olajuwon et la star montante Jason 'Mr. Triple Double' Kidd.

The New York (Knicks) Times Nba_g_ewing_olajuwon_400
Ewing/Olajuwon, un duel de futurs All-Famers.

Le Board des Knick ne s'avoue pas pour autant vaincu et assure que les joueurs et le staff donneront le meilleur d'eux même pour "essayer de bousculer la hiérarchie et faire déjouer les pronostics". Autant dire que la grosse côte des Knicks pourra ravir les amateurs de paris sportifs!

Une saison 99/00 en préparation:

Une FA à jouer avec peu de marge de manoeuvre

N'ayant actuellement aucun cap disponible et aucun pick pour cette draft, la seule priorité des Knicks dans cette FA sera de re-signer 'The Big Ticket' dont le contrat rookie expire en fin de saison. Un contrat max lui sera évidemment proposé. A noté que la franchise dispose des BR sur le joueur.

The New York (Knicks) Times Kevin-garnett-dunk1
Le Staff des Knicks ne veut pas que KG soit un "gros poisson" de cette FA

Le 2e point capital sera la re-signature de Théo Ratliff, sur qui la franchise mise beaucoup.

The New York (Knicks) Times Theoratliff
Théo Ratliff: 10.0 PPG / 7.8 RPG / 1.9 BPG / 1.4 APG (28.1 MPG - 82 games) a convaincu les supporters de la Big Apple

Des Trades en préparation?

Le point le plus épineux pour le board New-Yorkais. En effet, celui-ci semble partagé entre confirmer les choix de l'ancien staff (en se privant de SG), ou valoriser les très bonnes stats des joueurs qui entourent KG en essayant de les trader pour rééquilibrer l'équipe.
La seule certitude est que KG est l'avenir de la franchise et que, s'il rempile, il sera intradable; le board voulant construire autour de lui.

The New York (Knicks) Times 4033122587_33674a34b4
La trêve ne sera pas de tout repos du côté du MSG


Dernière édition par GJ7 le Dim 25 Mai - 16:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GJ7



Messages : 680
Date d'inscription : 23/04/2014
Age : 29
Localisation : Perpignan (66)

The New York (Knicks) Times Empty
MessageSujet: Re: The New York (Knicks) Times   The New York (Knicks) Times EmptySam 10 Mai - 23:21

The New York (Knicks) Times The_New_York_Times_logo

Avril 1999: "L'avenir est assuré"

Une signature attendue par toute une ville:

Alors que le bruit d'une signature imminente parcourait Gotham; c'est sourire aux lèvres que GJ7, nouveau GM des Knicks, s'est présenté en conférence de presse Vendredi soir.

Il a alors annoncé la nouvelle que tous les fans des Knicks attendaient: la ressignature du Franchise Player Kevin Garnett.

KG s'engage pour 6 ans avec la franchise pour le salaire max (9 625 000 - 10 587 500 - 11 550 000 - 12 512 500 - 13 475 000 - 14 437 500).

Quand on lui a demandé si la négociation a été compliquée, le GM a répondu avec une pointe d'arrogance: "KG est le roi de la ville la plus attractive des USA, on lui propose le salaire max et on lui a promis de tout faire pour qu'il soit convenablement entouré et gagne sa première bague, comment pouvez-vous refuser?".

Suite à cette annonce, les New-Yorkais sont sortis manifester leur joie dans les rues

The New York (Knicks) Times Intro-column-featured-image-KG
KG sera New-Yorkais pour encore 6 saisons

Garnett s'instale:

La rumeur de la signature du Big Ticket a pour origine un agent immobilier. En effet, le joueur viendrait juste d'acheter un sublime appartement dans la Big Apple.

The New York (Knicks) Times 184
KG s'offre une superbe vue



Dernière édition par GJ7 le Lun 1 Déc - 10:49, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
docj

docj

Messages : 2007
Date d'inscription : 14/02/2014

The New York (Knicks) Times Empty
MessageSujet: Re: The New York (Knicks) Times   The New York (Knicks) Times EmptySam 10 Mai - 23:45

lol la vue de l'appart de Garnett Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GJ7



Messages : 680
Date d'inscription : 23/04/2014
Age : 29
Localisation : Perpignan (66)

The New York (Knicks) Times Empty
MessageSujet: Re: The New York (Knicks) Times   The New York (Knicks) Times EmptyDim 25 Mai - 15:27

The New York (Knicks) Times The_New_York_Times_logo

Avril 1999: "Playoff 1999"

1er tour: une qualification "surprise"

L'adversaire: Knicks (5) / Bucks (4)

The New York (Knicks) Times MilwaukeeBucks_PML1_1969-1993

Avec un bilan en saison de 60v/22d, les Bucks s'imposaient comme un défi quasi insurmontable pour les NYK (46v/36d). Emmenés par une paire Olajuwon/Kidd les joueurs de la Big Apple ont eu fort à faire.

Game 1

Avec un déficit sur les postes extérieurs, le Board a décidé de faire confiance à Ratliff au poste de PF. Pour cela, il fait le pari risqué de décaler KG en SF et Hill en SG.
Pari payant car le 5 majeur arrive à scorer 84 des 98 points inscrits par l'équipe. KG marque 28pts à 41.4% à 2 points, ce qui n'est pas exceptionnel au niveau de l'adresse, le changement de poste étant à l'origine de cette maladresse. Hill, quant à lui, termine homme du match à 24pts / 10 reb / 7 ast / 5 stl.
Autre point important, la domination de Ewing sur Olajuwon.

Knicks (1) 98 / 84 (0) Bucks.

The New York (Knicks) Times 1
Hill domine ce game 1

Game 2

Pour ce 2e match à Milwaukee, les Bucks avaient à coeur de récupérer l'avantage du terrain. Ca n'a pas loupé: les locaux s'imposent de 30 points.
"The Dream" reprend les choses en main niveau scoring et rebond. Kidd se met en mode altruiste, et délivre 13 dimes.
Côté NYC, le starting 5 fait un bon match, mais aucun apport du banc...
Les Bucks mettent la pression sur les New Yorkais avant les 2 matchs au MSG.

Knicks (1) 80 / 111 (1) Bucks.

The New York (Knicks) Times 511c2aaace4ef7b07f4d3afce6b4f860
Jayson Kidd en mode "playmaker" claque un double-double.

Game 3

C'est dans un MSG plein à craquer que le G3 de la série s'est déroulé.
Après la correction infligée par les Bucks au game 2, le board des Knicks a ciblé les 2 joueurs clés: Kidd et Olajuwon. Les joueurs se sont tenus à cette stratégie. KG (homme du match) sort un grand match: 32 pts /15 reb / 6 ast. Ewing enfonce le clou avec 19 points et Anderson, à la baguette, se régale et distribue 13 passes décisives.
Le point positif est la défense sur le duo Kidd / Olajuwon qui n'ont inscrit que 17 points à 2.

Knicks (2) 99 / 84 (1) Bucks.

The New York (Knicks) Times Patrick-Ewing
Pat Ewing domine des deux côtés du terrain

Game 4

Un match hyper offensif pour ce game 4 avec 205 points inscrits avec Finley comme actionnaire majoritaire du scoring. L'arrière plante 41 points. Toutefois, Finley se trouve un peu seul face à l'attaque des Knicks: KG (31 points) / Ewing (25points ) / Hill (20 points) / Anderson (18 points).
La défense sur Olajuwon (9 points) et Kidd (13 points, 2e marqueur des Bucks) a encore porté ses fruits. A noter les 8 steals d'Anderson.

Knicks (3) 113 / 92 (1) Bucks.

The New York (Knicks) Times P1.finley
Finley signe une prestation offensive exceptionnelle

Game 5

Première balle de match pour NYC qui va tenter de finir le travail sur le parquet de Milwaukee. La stratégie ne change pas, KG reste sur le poste 3 et le but est de museler Kidd et "The Dream". En plus de ça, le coach demande à Hill de durcir sur Finley. En effet, une autre perf' à plus de 40 points n'aurait pas la même incidence à l'extérieur. Le message semble être passé, NY n'encaisse que 75 points. Derrière, KG met ses 39 points et les Knicks s'imposent de 22 points.

Knicks (4) 97 / 75 (1) Bucks.

The New York (Knicks) Times Kevin_Garnett15
39 points, 21 rebonds, "What else?"

Bilan

Les Knicks remportent la série sur un score surprise de 4/1.
Le pari de titulariser Ratliff en PF et de décaler KG et Hill s'est avéré payant. KG fait une superbe perf' au scoring. Dans le même moment, Anderson et Ewing éteignent leurs vis à vis. Bien que Kidd arrive encore à jouer, Olajuwon n'est plus que l'ombre de lui même. Ce travail défensif est sans aucun doute la clé de cette série.
Petit bémol, du côté des Knicks, le banc n'apporte rien... Ce qui va être un gros soucis dans la série face aux Raptors, champions en titre.

En conférence de presse, le board New Yorkais avoue être fier des performances individuelles de KG qui finit meilleur marqueur du premier tour ainsi que celles de Anderson qui termine meilleur intercepteur.

The New York (Knicks) Times Kenny-anderson
Kenny Anderson termine meilleur intercepteur de ce 1er tour



Dernière édition par GJ7 le Jeu 7 Aoû - 14:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GJ7



Messages : 680
Date d'inscription : 23/04/2014
Age : 29
Localisation : Perpignan (66)

The New York (Knicks) Times Empty
MessageSujet: Re: The New York (Knicks) Times   The New York (Knicks) Times EmptyMar 27 Mai - 13:52

The New York (Knicks) Times The_New_York_Times_logo

Avril 1999: "Playoff 1999"

2è tour: la marche était trop haute

L'adversaire: Knicks (5) / Raptors (1)

The New York (Knicks) Times Toronto_Raptors

Après le défi Bucks, c'est la montagne Raptors qui se présentait face aux Knicks. Avec un bilan du 66v/16d, la franchise canadienne, championne en titre, a tout simplement dominé la ligue pendant cette saison régulière.

Un combat inégal

A peine sortis d'une bataille rude d'un point de vue physique, les Knicks tombent sur un adversaire frais: les Raptors. En effet, au premier tour, le board canadien s'est payé le luxe d'un sweep, tout en ménageant ses cadres. L'armada a donc pu appréhender son 2e tour avec beaucoup de sérénité.

Celle-ci n'a pas fait dans la dentelle en s'imposant en 5 matches et en affichant un panier-avérage de +95 sur l'ensemble de la série, soit une moyenne de +19.

The New York (Knicks) Times Paytonkemp
Le duo Kemp (MVP Finals) / Payton (MVP Saison) a massacré NYC!

Une faible consolation

Du côté New-Yorkais, on se console comme on peut en se disant que notre bourreau n'est autre que le double Champion NBA dont le bilan est de 16/4 en PO.
De plus, l'honneur reste sauf avec un sweep évité.

Un grand bravo aux Raptors pour ce Back2Back!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GJ7



Messages : 680
Date d'inscription : 23/04/2014
Age : 29
Localisation : Perpignan (66)

The New York (Knicks) Times Empty
MessageSujet: Re: The New York (Knicks) Times   The New York (Knicks) Times EmptyJeu 29 Mai - 13:34

The New York (Knicks) Times The_New_York_Times_logo

Mai 1999: Une Légende s'en va

Une annonce qui a eu l’effet d’une bombe

Avant-hier soir, le board des Knicks a convoqué l'ensemble de la presse New-Yorkaise à une conférence exceptionnelle. La salle était en effervescence avant l'entrée du jeune GM et les spéculations allaient bon train. Tous les spécialistes étaient réunis et chacun allait de son pronostic sur l'annonce qu'allait faire le Board. Alors que certains misaient sur un "blockbuster trade", d'autres voyaient un simple changement de logo ou le cut d'un joueur encore sous contrat.

The New York (Knicks) Times Img003-sm
Les journalistes se sont déplacés en masse pour la dernière conférence de presse

Alors que la salle était bruyante, l'audience s'est immédiatement tue lorsque Pat Ewing a franchi le seuil de la porte. Les visages se sont fermés, les mains se sont crispées, l'ambiance est devenue pesante et l'air, irrespirable. Tout le monde avait compris.
En effet, la présence d'Ewing (arrivant sur ses 37 ans) n'était pas bon signe, lui ayant déjà eu droit aux honneurs de la presse à peine éliminé des Play-Off.

La minute de silence pendant laquelle le joueur et le staff s’installèrent sembla interminable. GJ7, décida alors de se lancer. Après les remerciements d'usage, celui-ci donna la parole au futur Hall of Famer.
C'est la voix tremblotante que "The Beast" annonça sa fin de carrière. Le colosse (2.13m) semblait aussi fragile qu'un enfant. Selon lui, cette décision est "mûrement réfléchie" et "très difficile à prendre". Cette déclaration fini d'achever les journalistes qui ne voulaient pas y croire. Certains se pinçaient pour se persuader de ne pas être dans un cauchemar, d'autres laissaient même couler quelques larmes sur leur visage.

S'en est suivi le jeu des questions/réponses avec la presse, qui ne pu s’empêcher de demander des explications alors même qu'Ewing a démontré que, malgré son âge avancé, celui-ci était encore l'un des pivots les plus dominants de la Ligue.
La Star expliqua alors qu'il souhaitait partir sur une bonne note et laisser une bonne impression de lui dans les travées du MSG. Il rappela aussi que son physique suivait de moins en moins comme attestent les nombreuses petites blessures de cette fin de saison: "je ne veux pas jouer avec ma santé, aujourd'hui on est très bien suivi médicalement, toutefois, ce n'était pas encore le cas il y a 10 ans. Ces 14 années de carrière en NBA m'ont procuré beaucoup de bonheur, mais ont aussi laissé beaucoup de traces physiquement parlant".

Un futur proche des parquets

La question de l'avenir de la Légende a aussi été posée. Et même si Ewing a pour envie de "couper totalement du basket pendant un an", celui-ci sera de retour au MSG après son année de répit. Il sera inclus comme assistant coach en charge des intérieurs. Il pourra ainsi délivrer de précieux conseils aux Big Men de la Big Apple. Il a d'ailleurs lâché un "vous ne pensiez tout de même pas que j'allais quitter le navire comme ça". D'ici là, Ewing affirme "aller profiter de la vie, se détendre, voyager, se poser un moment au soleil, et très certainement, se lancer dans le textile".

The New York (Knicks) Times 61113_Ewing
Ewing retrouvera le banc des Knicks après un an de repos

Un séisme de réactions

L'annonce de cette retraite ne laisse aucun fan indifférent. Nous sommes allé recueillir la réaction de certains fans notables des Knicks.

Spike Lee, réalisateur: "Ewing a fait une superbe carrière malgré n'avoir jamais remporté une bague. Son absence va laisser un grand vide, ça va être dur de taper ces %#!&$ de Celtics maintenant!"

The New York (Knicks) Times Ap-spike-lee-ewing-lebronjpg-dfcc2ff1b44da71c_medium
Spike Lee encourageant Ewing au Boston Garden

Sean "Puff Daddy" Combs, rappeur & business man: "Mec, c'est le business. Ewing a annoncé vouloir faire du textile. Avec sa fin de saison magistrale, c'est le moment de partir. Il est en pleine lumière. S'il faisait la saison de trop, son nom serait beaucoup moins côté."

The New York (Knicks) Times 11-sean-p-diddy-combes-knicks-celtics-game-2-celebrities-at-2013-nba-playoffs
Le rappeur est un inconditionnel du MSG

Pat Riley, 91-95 Head Coach: "Ewing est sans aucun doute le meilleur joueur que j'ai jamais coaché. Fort techniquement, avec de grosses qualités athlétiques et un vrai QI basket. Toutefois, avec la saison qu'il vient de livrer et à une saison de la fin de son contrat, il aurait dû aller au bout de celui-ci. Là, il met les Knicks dans une situation délicate, sur le plan sportif comme sur le plan économique" (les Knicks ne pourront affecter la part de la dernière année de contrat d'Ewing qui pèsera encore sur le cap New-Yorkais pendant un an, ndlr).

The New York (Knicks) Times 2008_04_ewingriley
Riley et son joueur fétiche

Du côté des fans, c'est surtout la rancoeur envers l'ancien GM qui domine. En effet, ceux-ci, bien que saluant les performance de "The Beast" blâment encore le trade envoyant Mutombo à Vancouver: "Ewing est une légende de NYC, c'est incontestable. Le fait qu'il termine sa carrière ici a aussi une forte symbolique. Toutefois, le du KG/Mutombo aurait pu grandement gêner les Raptors dans leur quête du titre, on ne le saura malheureusement jamais".

The New York (Knicks) Times IF2Ajq8Wjl_c
"#@!% Hern, Go Knicks!" est une phrase revenant souvent aux abords du MSG

Une carrière au gout d'inachevé

Les récompenses obtenues par Ewing sont nombreuses:

NCAA (Hoyas de Georgetown)

1982 - Finaliste NCAA
1984 - Champion NCAA
1984 - Most Outstanding Player du Final Four NCAA
1984 - Big East Conference Player of the Year
1985 - Finaliste NCAA
1985 - Big East Conference Player of the Year

The New York (Knicks) Times Ewing
Ewing sous le maillot des Hoyas de Georgetown

NBA

Ante ABN
1986 - Rookie of the Year
1986 - All-Rookie First Team
1986 - All-Star Game Participant
1988 - All-Star Game Participant
1988 - All-League Second Team
1988 - All-Defensive Second Team
1989 - All-Star Game Participant
1989 - All-League Second Team
1989 - All-Defensive Second Team

ABN
1990 - All-Star Game Participant
1990 - All-League First Team
1990 - All-Defensive Second Team
1990 - Vainqueur Open McDonald's
1990 - MVP Open McDonald's
1991 - All-League Third Team
1992 - All-Star Game Participant
1992 - All-Star Game MVP
1992 - All-League Third Team
1994 - All-Star Game Participant
1994 - All-League Second Team
1995 - All-Star Game Participant
1996 - All-League Third Team
1997 - All-Star Game Participant
1997 - All-League Third Team

Team USA

1984 - Médaille d'or aux JO de Los Angeles
1992 - Médaille d'or aux JO de Barcelone

The New York (Knicks) Times Dream-team-1992
Ewing et la "Dream-Team", vainqueurs des JO de Barcelone 92'

Seule une bague de champion NBA manque au palmarès bien garnis d'Ewing. Ce dernier affirma en conférence de presse que de ne pas avoir gagné de titre "reste une frustration" et que "la bague aurait été la cerise sur le gâteau".

L'entrée dans la Légende

Sans attendre, les Knicks ont annoncé le retrait du numéro d'Ewing. Ainsi, le mythique N°33 flottera pour l'éternité dans les cieux du MSG.

The New York (Knicks) Times Patrick-ewing-jersey
Le numéro du "Madison Square Guardian" comme étoile du MSG

The New York (Knicks) Times K10681-730x365
Une intronisation future au Hall of Fame n'est une surprise pour personne
Bon vent, "The Beast"

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dedz

Dedz

Messages : 4664
Date d'inscription : 10/09/2013

The New York (Knicks) Times Empty
MessageSujet: Re: The New York (Knicks) Times   The New York (Knicks) Times EmptyVen 30 Mai - 8:22

GJ7 a écrit:
Toutefois, le du KG/Mutombo aurait pu grandement gêner les Raptors dans leur quête du titre, on ne le saura malheureusement jamais".



En fait si, l'année dernière il y a eu 4-1 pour mes Raptors contre les Knicks de Mutumbo/KG/Hill/EddieJones/Anderson Razz


Outre ça, j'aime beaucoup la forme ( et le fond ) de tes articles !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Slam

Slam

Messages : 7624
Date d'inscription : 10/09/2013
Age : 35

The New York (Knicks) Times Empty
MessageSujet: Re: The New York (Knicks) Times   The New York (Knicks) Times EmptyVen 30 Mai - 8:50

Oui très sympa à lire et bien documenté! (j'ai enfin tout lu :p )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GJ7



Messages : 680
Date d'inscription : 23/04/2014
Age : 29
Localisation : Perpignan (66)

The New York (Knicks) Times Empty
MessageSujet: Re: The New York (Knicks) Times   The New York (Knicks) Times EmptyLun 2 Juin - 1:31

Je sais Dedz, je sais Smile

Merci à vous les gars, c'est encourageant!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GJ7



Messages : 680
Date d'inscription : 23/04/2014
Age : 29
Localisation : Perpignan (66)

The New York (Knicks) Times Empty
MessageSujet: Re: The New York (Knicks) Times   The New York (Knicks) Times EmptySam 9 Aoû - 11:49

The New York (Knicks) Times The_New_York_Times_logo

Mars 2000: "Review"

Nous sommes en mars, dans le dernier quart de la saison régulière (il reste une petite vingtaine de matchs à disputer). Les playoffs arrivent à grand pas. Il est le moment de revenir sur cette saison des Knicks et voir ce qu'il leur attend.

Inter-saison

Avec la retraite anticipée de Patrick Ewing et un 1st pick 1999 en possession des Wolves, le board de la franchise avait peu de marge de manœuvre pour créer une équipe capable de gagner le titre. Le choix de la reconstruction (qui se réfléchissait depuis l'arrivée du nouveau GM) a alors été adopté.

KG venant juste de re-signer, les dirigeants ont souhaité entourer leur franchise player. Leur priorité était alors le ré-engagement de l’intérieur Théo Ratliff. Un salaire maximum sur un an lui a alors été proposé. Le board était confiant sur cette signature en offrant au joueur un salaire max dans le but de le garder (Ratliff était le seul joueur valable a qui les Knicks pouvaient offrir leur cap) et de renégocier au cours de la FA suivante.
A la surprise générale, une offre inespérée (et insensée?) s'est présenté à l’intérieur. En effet, les Pistons ont remarqué les qualités du joueur pendant les PO et lui ont proposé un salaire maximum sur 5 ans afin de s'attacher ses services. C'est en toute logique que le joueur s'est rallier au projet de Motown qui voulait alors redonner une identité rugueuse et défensive à son équipe. Les Pistons ont alors trouvé en la personne de Ratliff un joueur collant parfaitement à cette philosophie.

Afin de palier au vide laissé par cette signature, les Knicks ont dû signer en catastrophe un poste 5. La LE a été proposée au tout juste champion Andrew Lang qui l'a acceptée. Le joueur a alors favorisé un rôle de titulaire dans une équipe qui allait compter sur lui, plutôt qu'un rôle de backup chez le champion: "mon rêve était de gagner une bague, mais je n'étais qu'une rotation. On me cantonnait à défendre/prendre des rebonds. J'avais du temps de jeu aux Raptors, mais je voulais prouver que j'étais aussi capable de scorer".

The New York (Knicks) Times Image
Andrew Lang sous le maillot des Knicks

Les Knicks ont aussi signé au salaire minimum Dan Marjerle, Steve Kerr, Anthony Lucas, Alan Henderson, Myles Fagan et Malik Sealy afin de compléter l'effectif.

Trades

La politique de reconstruction était lancée et les mauvais débuts de la franchise confirmaient celle-ci. Le board s'est concentré sur plusieurs trades afin de tirer un maximum de profit sur ses cadres.

Blockbustermaster East Coast : Bucks / Hornets / Sixers / Knicks

Assurément le plus gros trade jamais mis en place dans la ligue, avec des grands noms impliqués: Zo Mourning, McDyess, Kidd et le New-Yorkais Grant Hill. Des jeunes prometteurs sont aussi engagés: Nash, Ginobili, Jackson et Odom.

Les Knicks se séparent donc de Grant Hill qui prend la direction de Philly. En contrepartie, ils reçoivent Lamar Odom, le 1st Knicks 02 et le 1st Hornets 02. Le tout, en provenance de Charlotte.

The New York (Knicks) Times Lamar-odom-2
Lamar Odom, l'avenir New-Yorkais?

The New York (Knicks) Times Ghill
Une page se tourne pour Hill et les Knicks

Trade Magics / Knicks

Après avoir libéré du cap pour la FA à venir, le board devait gérer le gros salaire de Kenny Anderson. Le joueur, malgré ses 29 ans, a progressé pendant l'intersaison et a livré une belle pré-saison et un bon début de saison.
C'était certainement le meilleur moment pour l'envoyer vers une équipe en mal de meneur de jeu. Plusieurs équipes se sont montrées intéressées, mais le Magic a eu les faveurs des dirigeants.
En échange, les Knicks reçoivent Anthony Cook, qui prendra la place de pivot titulaire jusqu'à la fin de saison et qui libèrera beaucoup de cap à la fin de celle-ci. La franchise floridienne envoie aussi son 1st 01 dans lequel les New-Yorkais placent beaucoup d'espoir.

The New York (Knicks) Times Kenny-anderson-05771776
Kenny Anderson en partance pour Orlando

Un board satisfait?

Les dirigeants estiment avoir rempli leur objectif, à savoir, libérer du cap en vue de la prochaine FA et récupérer des jeunes et picks prometteurs.
La signature du meneur Bryan Mikkelsen apporte aussi une pleine satisfaction. En effet, celui-ci, oublié du pool FA, score 10 points par match et délivre 7 passes.
La mayonnaise semblent prendre avec ce groupe reformé. Les Knics sont actuellement "playoffable", en espérant que ça dure pour la vingtaine de matchs à venir.
Toutefois, d'autres mooves sont actuellement dans les tuyaux selon les rumeurs. Affaire à suivre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GJ7



Messages : 680
Date d'inscription : 23/04/2014
Age : 29
Localisation : Perpignan (66)

The New York (Knicks) Times Empty
MessageSujet: Re: The New York (Knicks) Times   The New York (Knicks) Times EmptyDim 17 Aoû - 13:11

The New York (Knicks) Times The_New_York_Times_logo

Avril 2000: "Objectif : Play-Off"

The New York (Knicks) Times 243px-2000NBAPlayoffs

A deux semaines de la fin de la saison régulière, les Knicks pointent à la 6è place de la Conférence Est avec un bilan de 40/36 (52.6%). Il reste alors 6 matchs à haut risque à disputer.

La 6è place ou rien

Le Board a annoncé vouloir garder à tout prix cette 6e place de la conférence, une 5è place semblant trop "compliquée à accrocher au vue des calendriers des Knicks et des Bulls". Toutefois, cette place n'est pas encore acquise, les 76ers ne sont qu'à deux victoires avec un match de moins de disputé. Ces deux semaines vont être primordiales, en effet, il y a de gros enjeux pour les Knicks

Eviter le double Champion en titre

En effet, l'ogre Raptors pointe à la deuxième place et les Knicks ne veulent pas se faire sortir une 3e année consécutive par les canadiens. Les Hornets, actuellement 3e, seront peut-être plus abordables, bien que gagner serait un exploit. La mayonnaise a en effet pris du côté de la Caroline du Nord. Toutefois, les Knicks restent sur une victoire face aux Hornets, victoire à relativiser, Kidd étant absent pour cause de blessure.

La pêche au gros poisson

Les Knicks ont décidé de jouer la FA arrivant en libérant beaucoup de cap. Cette place en PO pourrait en effet prouver la valeur de la franchise, la rendant ainsi plus attractive pour les têtes d'affiche.

Les performances collectives vont aussi influencer les récompenses individuelles.

Les Knicks espèrent des récompenses individuelles

Garnett for MVP

The New York (Knicks) Times Mvp-trophy

Après une saison miraculeuse : 29.2 PPG / 11.8 RPG / 3.4 APG / 1.6 SPG / 2.1 BPG, KG est plus que jamais en lice pour la récompense individuelle suprême. Il est actuellement en compétition directe avec le meilleur marqueur de la ligue : Tim Hardaway (Sonics) : 22.5 PPG / 4.6 RPG / 9.4 APG / 2.9 SPG / 0.2 BPG / 3.2 TOPG et Shawn Kemp (Raptors) qui livre une saison très complète (27.5 PPG / 11.5 RPG / 3.8 APG / 1.3 SPG / 2.3 BPG) mais les Dynos affichent un bilan de 59/14 (80.8%) qui peut faire pencher la balance en la faveur du double MVP des Finals.

Odom for ROY

The New York (Knicks) Times 2002744_display_image

Peu de doute possible pour cette récompense. Odom livre une saison très prometteuse pour un Rookie : 15.4 PPG / 7.2 RPG / 3.9 APG / 1.2 SPG / 0.6 BPG.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dedz

Dedz

Messages : 4664
Date d'inscription : 10/09/2013

The New York (Knicks) Times Empty
MessageSujet: Re: The New York (Knicks) Times   The New York (Knicks) Times EmptySam 11 Juil - 18:59

Tu devrais reprendre tes articles mon vieux ils étaient vraiment très bon !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Slam

Slam

Messages : 7624
Date d'inscription : 10/09/2013
Age : 35

The New York (Knicks) Times Empty
MessageSujet: Re: The New York (Knicks) Times   The New York (Knicks) Times EmptySam 11 Juil - 21:50

il a plus le temps il s'est trouvé une meuf Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
serial_teacher

serial_teacher

Messages : 2420
Date d'inscription : 09/09/2013

The New York (Knicks) Times Empty
MessageSujet: Re: The New York (Knicks) Times   The New York (Knicks) Times EmptySam 11 Juil - 21:51

C est chiant la vie de famille, on a moins de temps pour les simus Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




The New York (Knicks) Times Empty
MessageSujet: Re: The New York (Knicks) Times   The New York (Knicks) Times Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
The New York (Knicks) Times
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AbnSim :: Vie De La Simulation :: Info Team-
Sauter vers: